ventilateur de plafond Haiku dans une villa - canicule - hotels - Turbobrise Big ass fans

Climatisation ou brasseurs d’air pendant la canicule ?

Temps de lecture : 4 minutes
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Comment choisir entre climatisation et brasseurs d’air pour passer les périodes de canicule ? Cet article vous aide à y voir clair.

 

Vous souhaitez vous équiper en brasseurs d’air ?

Demandez un devis dès maintenant.

 

ventilateur de plafond Haiku dans une villa - canicule - hotels - Turbobrise Big ass fans

Grâce à un brasseur d’air de type Haiku Big Ass Fans, on obtient une baisse de température ressentie de 5°C.  

Alors que le réchauffement climatique s’accélère, les épisodes caniculaires promettent d’être de plus en plus précoces et intenses. Jeter son dévolu sur un système de climatisation n’a jamais été aussi tentant. Le hic, c’est que les climatiseurs ne sont pas sans conséquence sur l’environnement. 

L’impact environnemental de la climatisation

Interrogé par Le Figaro, François-Marie Bréon, chercheur physicien et climatologue au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement explique que « ces appareils nécessitent de l ‘électricité pour séparer le chaud du froid. [Laquelle] est essentiellement produite (au niveau mondial, ndlr) en centrale à gaz ou à charbon, ce qui émet des gaz à effet de serre (GES) et contribue au réchauffement climatique ». De plus, les systèmes de climatisation embarquent des liquides de refroidissement qui émettent, eux aussi, des GES. Et même si ces appareils diffusent du froid à l’intérieur, ils rejettent de l’air chaud à l’extérieur, contribuant ainsi aux îlots de chaleur en milieu urbain. 

Au-delà de leur seul impact environnemental, les climatiseurs consomment de l’énergie et peuvent faire vite grimper la facture d’électricité, d’autant plus dans un contexte d’explosion du coût des énergies. 

Brasseur d’air : plus économique et moins contraignant 

Plusieurs pistes sont étudiées pour se passer de climatisation d’une manière générale, et en période de canicule également. Et c’est là que les brasseurs d’air entrent en scène. Moins chers à l’achat, les ventilateurs de plafond sont aussi plus simples à mettre en œuvre que les climatiseurs. Ici, aucune gaine et autres blocs intérieurs et extérieurs à installer. Des vis solides, une poignée de câbles à tirer… et le tour est joué.

Les coûts d’exploitation des ventilateurs professionnels sont moindres. 

A titre d’exemple, pour un hôtel de 40 chambres, le recours à des brasseurs d’air Haïku à la place d’une climatisation, va générer une économie de plus 200 000 € sur dix ans sur les coûts d’utilisation. Si on prend en compte le coût d’investissement, l’écart est encore plus important.  

Autre exemple : pour une salle ou un hall de 100 m2, une climatisation va coûter 76 704 € sur dix ans, contre 1 495 € pour les ventilateurs de plafond !

Pour enfoncer le clou, la maintenance d’un brasseur d’air se résume bien souvent au dépoussiérage des pâles. A contrario, les systèmes de climatisation, eux, doivent être entretenus régulièrement au risque de dysfonctionner et d’entraîner des surconsommations : nettoyage des filtres, ajout de gaz réfrigérant, remplacement des composants électroniques. 

brasseur d air Haiku et canicule ecuries - turbobrise - big ass fans

Un seul ventilateur de plafond Haïku peut rafraîchir  une surface de 49 m2

Brasseur d’air : plus écologique que la climatisation

Et surtout, les brasseurs d’air présentent un argument écologique de taille. Certains modèles de chez Big Ass Fan, comme les ventilateurs de plafond Haiku, consomment à peine 20 kW/h. Ce qui correspond, peu ou prou, à la consommation d’une ampoule ! Ces brasseurs d’air ne renferment aucun liquide de refroidissement et sont généralement fabriqués avec des matériaux recyclables (bois, aluminium…).  On estime qu’en période de canicule, les ventilateurs peuvent générer des économies d’énergie d’environ 20 %. 

 

Prêt à passer aux brasseurs d'air ?

Et côté performance alors ? Les brasseurs d’air n’ont rien à envier aux climatiseurs. En période de canicule, ils génèrent un rafraîchissement entre 5 et 10°C en température ressentie  selon les modèles. Sans compter que la sensation de fraîcheur est plus naturelle et homogène et que les brasseurs d’air n’influent pas sur le taux d’humidité de la pièce, contrairement à la climatisation.

Mixer climatisation et brasseurs d’air : l’astuce pendant les pics de chaleur 

Mixer climatisation et ventilateurs de plafond a de nombreux avantages quand la température dépasse les 30°C.

 

Cela dit, climatisation et brasseurs d’air ne sont pas incompatibles. Les systèmes CVC (chauffage-ventilation-climatisation) ont tendance à saturer dès que la température extérieure excède les 30 °C. Couplé à un tel système, un brasseur d’air réduira les besoins en climatisation, et donc les coûts d’exploitation, ainsi que l’impact carbone du bâtiment.  Il permettra également de rendre la température plus homogène dans les pièces.

Les ventilateurs de plafond, plus beaux et plus silencieux que la climatisation !

Le confort n’est pas seulement lié à la température. La nuisance sonore de la climatisation n’est pas à négliger, particulièrement dans des espaces dédiés au travail comme des bureaux. A contrario, l’impact sonore d’un ventilateur de plafond excède rarement les 35 à 50 dB. 

Petit point bonus pour les brasseurs d’air Big Ass Fans : leur esthétique. Citons le modèle Haiku d’intérieur, disponible en finitions bambou ou aluminium. Ou encore les ventilateurs de plafond Essence, dont les huit pales Mini-Ellipto anodisées sont proposées en finition noire ou argentée. Des modèles qui sont bien sûr personnalisables grâce à une palette de onze couleurs. 

Brasseur d air bureaux canicule - ёKevinDolmaire LOW _VURPAS_H7_turbobrise big ass fans
Prêt à passer aux brasseurs d'air ?