ventilateur de plafond powerfoil ateliers sncf big ass fans turbobrise

Ventilation des ateliers : la clé de la productivité dans l’industrie

Comment ventiler efficacement les ateliers industriels afin de préserver la productivité et le confort des salariés ? Cet article vous présente les solutions, avec études à l’appui.
Temps de lecture : 6 minutes
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Temps de lecture : 6 minutes

ventilateur de plafond powerfoil ateliers sncf big ass fans turbobrise
Ateliers SNCF pour la maintenance du TGV. Le modèle Powerfoil permet d’aérer et de rafraîchir ces hangars dans lesquels la climatisation n’est pas possible. 

Le lien entre chaleur et baisse de la productivité n’est plus à prouver. C’est pourquoi tout doit être mis en œuvre afin de ventiler convenablement les espaces de travail, et notamment les ateliers industriels, afin de sauvegarder la santé des salariés et donc la productivité. Et pour y parvenir, le fabricant de ventilateurs Big Ass Fans a non pas une, mais des solutions. Explications. 

Afin de connaître l’impact de la ventilation sur votre atelier : demandez une étude aéraulique sur mesure.

La chaleur ennemie de la productivité ? C’est ce qu’a mis en exergue une étude de 2016, menée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation internationale du travail (OIT). Les chercheurs avaient calculé que la baisse de la productivité liée aux périodes de canicule coûterait, dans le monde, la bagatelle de 2.000 milliards de dollars (Md€) chaque année d’ici 2030. La perte dans l’industrie atteindrait même les 20 % entre 2050 et 2100. A titre d’exemple, lors de la canicule de 2003, le PIB français avait chuté de 0,1 à 0,2 point. Soit de 15 à 30 Md€.  

Relation entre l’augmentation de la température (ici en °F.  et le niveau de productivité. (Source : Bigassfans.com)

Chaud vs productivité 

Cette étude n’est pas un cas isolé ! Des travaux mettent même en lumière que, sous des températures a priori clémentes, la productivité peut aussi baisser. Le MIT (Massachusetts Institute of Technology), a calculé que la productivité baissait de 1,5 point par degré supplémentaire au-delà de 15 degrés. Des travailleurs « en col blanc » admettaient que, en été, leur productivité chutait de 20 %, en même temps que leur niveau de distraction grimpait… de 45 %. Préparation des vacances ? Des envies de voyages plein la tête ? Sans doute, mais pas que. Pauses plus fréquentes, fatigue, stress thermique… les conséquences sont multiples, et peuvent même s’avérer dangereuses pour les salariés. A ce sujet, pour rafraîchir les bureaux sans climatisation, la ventilation s’avère une solution efficace et économique. Nous vous proposons de lire le reportage réalisé à Lyon .

Ateliers SNCF pour la maintenance du TGV. Le modèle Powerfoil est efficace dans des hangars de grande hauteur.

Au regard de ces résultats, rafraîchir le lieu de travail, et plus particulièrement les ateliers industriels (nous y reviendrons) semble primordial. Il en va du confort des occupants, de leur santé, de leur productivité, et donc logiquement, de la bonne santé de l’entreprise. 

Ventiler pour améliorer la productivité 

C’est là que des acteurs comme Big Ass Fans entrent en jeu. Ce fabricant de ventilateurs a développé un calculateur de productivité qui permet de prendre conscience de ce que l’on peut perdre « à chaque goûte de sueur », et ce que l’on peut gagner en installant de simples ventilateurs qui répondent parfaitement à ces environnements industriels.Citons les ventilateurs de plafond à haut volume et basse vitesse (HVLS). Ces appareils fournissent un flux d’air massif qui donne la sensation aux travailleurs de se sentir jusqu’à 6 °C plus frais et d’améliorer ainsi leur productivité jusqu’à 10 %. 

Une technologie d’autant plus intéressante dans de vastes espaces industriels où certaines machines peuvent dégager énormément de calories, et où un système d’aération performant ne suffit pas toujours. D’autant que ces équipements CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation), souvent bruyants, et énergivores, coûtent cher et demandent beaucoup d’entretien. La faute à la complexité même de ces systèmes, faits de réseaux de plomberie et production d’eau chaude sanitaire, d’équipements de chauffage, de réseaux aérauliques et d’installations de conditionnement d’air entre autres.  

Etude aeraulique
Obtenez une étude aéraulique gratuite
afin de connaitre l’impact de la ventilation sur votre atelier

Pas que le chaud 

S’il n’est pas bon d’avoir trop chaud, il ne l’est pas non plus d’avoir trop froid. Ou en tous cas, d’évoluer dans un environnement de travail où la température n’est pas homogène. Les ateliers industriels sont généralement de grandes surfaces. Lorsqu’on chauffe un volume avec une hauteur sous plafond importante (supérieure à 5 mètres), la chaleur monte et s’accumule au plafond. Ce qui, en plus de nuire au confort des salariés, va coûter cher à l’entreprise, qui devra chauffer plus pour atteindre une température décente au sol. A cela s’ajoutent des variations de températures pouvant entraîner de la condensation au sol et sur les équipements, occasionnant des dommages, des incidents et… des retards de production et donc des baisses de productivité. CQFD. 

Or, les ventilateurs de plafond Big Ass Fans permettent, grâce à leur action de destratification, d’optimiser les résultats des systèmes de chauffage en homogénéisant la température de l’air, et en réduisant ainsi les problèmes connexes cités précédemment. La destratification fournit un cadre de travail plus agréable aux travailleurs, et réduit le temps de chauffage. Une entreprise peut dès lors économiser jusqu’à 30% de ses coûts de chauffage. 

Concernant la condensation, Big Ass Fans a développé Dewtect. Un système de contrôle automatisé qui protège le personnel et les biens des surfaces glissantes, de la rouille et de la moisissure. En utilisant des données en temps réel d’un réseau de capteurs intérieurs et extérieurs, il va réagir aux changements de température de l’air, d’humidité, et de point de rosée afin de maintenir les températures de surface stables et empêcher la formation de condensation. 

Quel ventilateur choisir pour un atelier ?

Il existe 2 catégories de ventilateurs adaptés aux ateliers industriels.

  • les ventilateurs de plafond HVLS
  • les ventilateurs directionnels.

Les ventilateurs directionnels augmentent la vitesse de l’air pour rafraîchir en été. Les ventilateurs de plafond HVLS, quant à eux, permettent non seulement de rafraîchir mais aussi de déstratifier l’air l’hiver pour améliorer le chauffage, notamment au niveau du sol.

Big Ass fans propose une vaste gamme sur le marché qui permet de parer à tous les

besoins et de s’adapter à la configuration de nombreux locaux industriels. 

Citons le modèle de ventilateur de plafond HVLS Powerfoil. Il s’agit d’un ventilateur extrêmement puissant et très silencieux. C’est par exemple le modèle utilisé par la SNCF dans les ateliers de maintenance du TGV cités plus haut. Son moteur à entraînement direct permet de ventiler de très grands espaces. Il est disponible dans plusieurs diamètres jusqu’à 7.3 mètres avec un niveau sonore inférieur à 35dB.

Le modèle Powerfoil D.

Parmi les ventilateurs directionnels, citons le Sidekick. Ce ventilateur directionnel mobile présente l’avantage de dispenser un flux d’air immédiat en déplacement. Sa conception à six pales et son moteur à aimant déplacent plus

d’air que n’importe quel ventilateur cylindrique sur le marché et le tout, en silence.

Le modèle Sidekick de Big Ass Fans.

Autre modèle, autre possibilité. Le Yellow Jacket®, est un ventilateur directionnel portable qui peut être monté en hauteur, sur des structures diverses, comme des étagères industrielles, des colonnes ou des murs. Des socles permettent de diriger le flux d’air de Yellow Jacket là où cela est nécessaire pour assurer le confort des employés. Afin de joindre l’utile à l’agréable, ce ventilateur est proposé en 8 coloris.

Le ventilateur Yellow Jacket de Big Ass Fans.

Le modèle Air Eye est un ventilateur directionnel disponible en 3 diamètres avec de nombreuses possibilités de fixation. Il convient parfaitement pour un flux d’air ciblé et précis. Bien sûr, silencieux, il est utilisable sur bras rotatif pour s’orienter à l’intérieur d’une remorque en déchargement de quai, par exemple. Son moteur silencieux est jusqu’à 50 % plus puissant que ses homologues sur le marché.

Le modèle Air Eye de Big Ass Fans

Reste à trouver l’implantation qui convient  le mieux à votre ventilateur industriel. A ce titre, nous réalisons des études aérauliques sur mesure qui « utilisent les données de flux d’air pour modéliser les flux dans vos bâtiments »

L’étude de flux d’air va aider architectes, responsables RSE, ingénieurs CVC, responsables des services généraux, à dimensionner leurs besoins : le nombre de ventilateurs nécessaires, les modèles et positionnements les plus adaptés…