turbobrise big ass fans dans une pépinière

Pépinières et jardineries : les brasseurs d’air au service des plantes

Comment réguler la température et l’humidité dans les pépinières et jardineries ? Les brasseurs d’air sont une solution efficace à moindre coût. 
Temps de lecture : 3 minutes
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Temps de lecture : 3 minutes

En pépinières ou en jardineries, plantes et fleurs sont quotidiennement exposées à l’humidité et aux risques associés. Pour assurer le rafraîchissement et la bonne circulation de l’air, et ainsi préserver les plants et le confort des employés, les brasseurs d’air s’imposent comme une solution des plus efficaces. Le tout, à moindre coût. 

Pour dimensionner votre projet, bénéficiez d’une étude de flux d’air gratuite.
Demander une étude aéraulique.

pepinieres turbobrise big ass fans
Le modèle Powerfoil X3.0 régule la température et l’humidité de ce hangar.

Culture des fleurs et plantes et circulation de l’air, une relation complexe, qui repose sur un équilibre fragile. Et pour cause. Devant la fragilité des “occupants”, la température à l’intérieur de ces gigantesques hangars doit être constante du sol au plafond. « Une mauvaise circulation de l’air induit des risques d’humidité, et facilite le développement de champignons et de maladies. Les ventilateurs ont pour objectif de réguler le taux d’humidité et les températures », développe Patrice Wolff, fondateur et président de Turbobrise. 

Les ventilateurs Big Ass Fans® réduisent les risques de condensation et de stagnation de l’air. Avec des appareils dont le diamètre atteint 7,3 m, les mètres cubes d’air brassé sont colossaux. Plus concrètement, l’air circule dans tout l’espace, y compris au-dessus des caisses des produits empilés. Un schéma de flux d’air qui permet de garantir des conditions de circulation de l’air homogènes, notamment grâce à une action de déstratification. 

Concernant le type de ventilateur préconisé, le choix dépendra essentiellement de la hauteur sous plafond et de la typologie du bâtiment. « En général, les pépinières ont suffisamment d’espace pour accueillir de gros appareils, type Powerfoil D ou Powerfoil 3X qui sont des ventilateurs très puissants », assure Patrice Wolff.

Etude aeraulique
Vous souhaitez connaître l’impact de la ventilation dans votre bâtiment ?

Productivité

Une bonne ventilation, c’est aussi un meilleur confort et une meilleure productivité pour les salariés. « L’amélioration de la productivité concerne surtout les périodes estivales. Un ressenti de température plus faible permet d’améliorer la qualité de travail des employés et éviter ainsi la perte de productivité », détaille Patrice Wolff. Il faut rappeler que ces salariés évoluent dans des serres très exposées aux surchauffes ! 

Les impacts de la chaleur sur la productivité ont fait l’objet de nombreuses études. Par exemple, l’étude de 2016 menée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation internationale du travail (OIT) a mis en exergue que la baisse de la productivité liée aux périodes de canicule coûterait 2 000 milliards de dollars (Md€), chaque année, d’ici 2030. Turbobrise évoquait déjà le sujet dans un article publié en juillet dernier. 

Les brasseurs d’air Big Ass Fans® sont une solution : en brassant un flux d’air massif, ils donnent la sensation aux travailleurs de sentir une température jusqu’à 6 °C plus fraîche. 

powerfoil X3
Le brasseur d’air Powerfoil x3.0 peut atteindre jusqu’à 7,3 mètres de diamètre.

Économie

Les atouts sont aussi d’ordre économique. Dans les pépinières, il est nécessaire de maintenir les fleurs et plants à bonne température, qui plus est constante. Une exigence qui coûte cher !
Fort heureusement, les ventilateurs fonctionnent en bonne intelligence avec les systèmes de chauffage et de climatisation. Une interaction qui améliore le confort, mais aussi permet aux exploitants de générer des économies d’énergie.
Effectivement, pendant les mois d’été, les ventilateurs sont utilisés à pleine vitesse pour rafraîchir et réduire ainsi les besoins de climatisation. En hiver, selon le principe de déstratification, les ventilateurs fixés au plafond redirigent, grâce à leur envergure, l’air chaud vers le sol, ce qui réduit le temps de chauffage.
Au global, une entreprise peut économiser jusqu’à 30 % de ses coûts de chauffage, tout en conservant sa marchandise  ! 

Et concrètement, quels effets sur nos fruits et légumes ? Aux États-Unis, la société Belle Nursery cultive 100 millions de plantes, chaque année. Elle dispose d’un centre de distribution de 5 760 m2 à Elkridge, dans le Maryland. 

Le problème : lors du stockage, l’entreprise enregistrait des pertes annuelles pouvant aller jusqu’à 10 %. La raison : l’humidité favorisant l’apparition de champignons. 

La solution : la société a installé trois ventilateurs Powerfoil®X3.0 de 7,3 m de Big Ass Fans®. 

Résultat : jusqu’à 75 % de réduction des pertes de produits. La preuve par l’exemple.